Le plateau du Mt Cindre

Autrefois, le phare de l'aviation

Aujourd'hui, la tour hertzienne

Jusqu'à la construction de la tour hertzienne, le phare de l'aviation permettait de guider les avions au dessus du Mont Cindre.

Dans les années 50, chaque matin, l'aéroport de Bron appelait la cabine téléphonique publique installée au restaurant de l'ermitage pour obtenir - du restaurateur, M. Locca ! - des indications sur la météo (plus précisément sur la présence ou non de brouillard sur la coline).

Les fondations du phare, encore visibles il y a une vingtaine d'année, ont été détruites. Il se situait au bout du plateau, près de la tour Nesme (visible à l'arrière plan de la photo).

Livrée en 1953, la tour du Mont Cindre est l'oeuvre de l'architecte Michel Roux-Spitz. Trois autres tours semblables ont été construites dans le cadre de l'implantation du réseau français des tours hertziennes confiée par les PTT à l'architecte Abraham Hippolyte.

(source : www.pss-archi.eu)

Encore en service aujourd'hui, la tour du Mont Cindre aura suivi le progrès : les lignes hertziennes, l'émission des ondes des radios libres et maintenant la téléphonie mobile !

Entrez le corps du texte ici ...

la dernière ampoule du phare !

MT CINDRE

Insérez un titre...

Insérez un texte ici...

Insérez un titre...

Insérez un texte ici...

Insérez un titre...

Insérez un texte ici...

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player