Le faux ermitage

Dans une propriété privée proche du plateau du Mont Cindre, des statues et rocailles d'un faux ermitage subsistent encore aujourd'hui alors que la chapelle a disparu.

On parle de « faux ermitage » uniquement parce que les anciens le nommaient ainsi et qu’il n’existe aucun document épiscopal pour le prouver.

Les grandes propriétés avaient souvent leur chapelle privée. A partir du milieu du XIXème, la mode des jardins entraîne la construction de grottes, pièces d’eau ou les rocailles tiennent une grande place. Les apparitions de Lourdes donneront un caractère religieux à beaucoup d’entre elles. Et dans toute la France on peut trouver une grotte construite en rocaille avec la statue de la Vierge et de Bernadette. A St-Cyr plusieurs propriétés ont ce genre de construction, utilisant en général les pierres à gryphées grises des carrières de la Ferlatière ou de St-Fortunat. Celles qui n’ont pas de destination religieuse abritent des faunes ou des nymphées.

MT CINDRE

Insérez un titre...

Insérez un texte ici...

Insérez un titre...

Insérez un texte ici...

Insérez un titre...

Insérez un texte ici...

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player